Passion livres

Pour les amoureux de la lecture
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Abarat- Clive Barker (à partir 14/15 ans)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ludopapa
Bavard


Nombre de messages : 46
Localisation : Eure et loir
Date d'inscription : 17/06/2005

MessageSujet: Abarat- Clive Barker (à partir 14/15 ans)   Mer 29 Juin 2005 - 22:28



Propos introductifs *


« Abarat » fait parti de ses romans que j'ai acheté uniquement sur la réputation que je me suis faite de leurs auteurs, sans même regarder la quatrième de couverture et que je laisse vieillir sur les étagères de ma bibliothèque.
J'aurais pu adopter mon raisonnement habituel et privilégier la lecture d'un autre livre (« Je l'ai… Je le lirais au pire à la retraite… ») mais surpris de le découvrir disponible au prêt en Polynésie, il en a été autrement…


** L'histoire **

Candy Quackenbush, une petite fille déprimant de devoir vivre dans une ville perdue du Minnesota, n'existant que pour son usine de poulet en batterie (le bourg s'appelle Chickentown…), voit sa vie soudainement basculer à partir du moment où elle vient à s'intéresser à la triste histoire d'Henry Murkitt.

Sur les conseils de sa mère, qui ronge son frein également de vivre dans l'Amérique profonde avec un mari chômeur et alcoolique, Candy, qui doit réaliser un devoir d'histoire, rend visite à Norma Lipnik, employée à l'hôtel unique de la ville.

Cette dernière lui raconte le destin d'un des descendants des fondateurs de Chickentown, qui après la disparition de son épouse, s'est suicidé dans la chambre 19 de l'établissement où elle travaille désormais.
Henry passait pour un « original » car il disait attendre que son aimée « rentre au port », et était obsédé par la mer (Le Minnesota est au milieu des terres !).

La gamine croit tenir une anecdote insolite, mais voit ses espoirs détruits par l'horrible professeur Mme Schwartz devant laquelle elle persiste à défendre son devoir.

Envoyée chez le directeur après l'altercation en classe d'histoire, Candy quitte l'école sans s'y rendre.

Errant dans la ville la « fugueuse » finit par atteindre les ruines d'une étrange tour à la limite Sud de Chickentown. Là-bas elle rencontre un être fantastique à huit têtes du nom de John Canaille, poursuivit par Mendelsohn Morphe, un monstre non moins étrange. Débute alors une merveilleuse aventure où l'enfant de « l'outremonde » découvre Abarat et ses îles.


*** L'auteur ***


J'ai déjà eu l'occasion par ailleurs de m'exprimer sur Clive Barker, artiste complet qui en plus d'écrire s'est essayé à la réalisation, à la production, et à la peinture.
Ce dernier « talent » voit sa consécration au travers des illustrations qui sillonnent le roman ainsi que son second volet qui vient de sortir très récemment- Il en est prévu quatre pour cette œuvre.

Pour plus de renseignements je vous renvoie à mes avis sur les films « Cabal » et « Hellraiser ». Je signale néanmoins que ce roman n'est pas le premier écrit par l'auteur pour la jeunesse quelques années plus tôt il en a écrit un autre plus court intitulé « Le voleur d'éternité» (on peut encore le trouver chez Pocket Jeunesse »)

« Abarat » est le premier livre de la collection « Wiz » d'Albin Michel, « réservée à la jeunesse ».

Il faut savoir que Disney a acheté les droits de la série, et que l'adaptation cinématographique en est actuellement au stade de la préproduction.


**** Mon avis ****


On retrouve dans ce livre l'ensemble des ingrédients utilisés dans les autres romans de Clive Barker.

Il est question encore une fois d'un monde merveilleux à la limite du notre, et dont l'Histoire s'imbrique avec celle des Hommes.
L'océan d'Abarat semble faire référence à celui de « Secret show » et « Everville », et les personnages divers et variés initiés à la magie qui le parsème vaut bien le bestiaire mis en scène dans « Cabal » ou « Le royaume des devins ».
Le discours appelant au respect à la différence est là également.


Néanmoins « Abarat » diverge des autres œuvres citées pour plusieurs raisons.

La première est sa cible moins adulte.
Si Barker ne renonce pas véritablement à la présence de personnages caractéristiques répondant à de sinistres sobriquets comme par exemple « le scarifié » et à mettre en scène des pendus bavards ou un « maître » battant son esclave force est de reconnaître qu'il atténue son registre habituel, évitant toutes connotations sexuelles trop explicites par exemple.

L'ensemble donne sans aucun doute un roman appréciable en premier lieu pour des adolescents presque adultes, plutôt qu'à des gamins de 8/9 ans.

Autre raison qui fait de ce livre un roman « différent », ces illustrations !
Elles sont comme, je l'ai déjà dit, l'œuvre de Clive Barker et de par leur taille et leurs formes différentes. Elles sont imbriquées parfaitement au sein du texte qu'elles rendent presque vivant.
On est loin de la scène qui s'intercale avec plus ou moins de réussite dans un récit.
Le seul regret étant, qu'il n'y en ait pas plus et que certaines pages faites uniquement de mots en paraissent plus « tristes » de fait, seulement avec leurs textes.

L'intrigue se révèle comme d'habitude, captivante, pleine de suspens et on ne sait pas trop où tout cela va nous mener pour causes la foultitude de personnages aux motivations obscures susceptibles de provoquer par la suite de nombreux coups de théâtre et revirements. Certains pourront trouver le roman trop complexe.

L'histoire n'est pas finie (le premier tome fait prêt de 600 pages !) et j'espère sincèrement que l'écrivain la mènera jusqu'au bout sans démériter.

A noter que la cohésion de l'univers du livre se trouve renforcer à la fin du livre par une sorte de guide touristique décrivant le panorama des différentes îles qui compose « Abarat ».

Bref, peut être un livre qui loupera sa cible, mais qui n'en réjouira pas moins les fans de l'auteur.

J'ai beaucoup aimé…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.magic-blog.com/ludopapa
Kscades
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 4322
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: Re: Abarat- Clive Barker (à partir 14/15 ans)   Mer 29 Juin 2005 - 22:40

Pareil que tout à l'heure ludo, quel âge te semble convenir ? Et j'ai rajouté la couverture clin Je trouve que le dessin est d'enfer pouce

_________________
Anne
Papilles et Pupilles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.papillesetpupilles.fr/
Ludopapa
Bavard


Nombre de messages : 46
Localisation : Eure et loir
Date d'inscription : 17/06/2005

MessageSujet: Re: Abarat- Clive Barker (à partir 14/15 ans)   Ven 1 Juil 2005 - 10:10

Pour Abarat je pense qu'il est nécessaire d'être un peu plus agé 14-15 ans, car l'univers est beaucoup plus sombre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.magic-blog.com/ludopapa
Lisalor
Langue pendue


Nombre de messages : 1265
Age : 45
Localisation : haute-loire
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Abarat- Clive Barker (à partir 14/15 ans)   Mar 21 Juil 2009 - 17:11

Je viens de le commencer et c'est pas mal du tout surtout les illustrations, ce livre est magnifique ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lisalor.loulou.over-blog.com/
Phooka
Langue pendue


Nombre de messages : 2474
Age : 50
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Abarat- Clive Barker (à partir 14/15 ans)   Mer 22 Juil 2009 - 13:52

J'ai les 2 tomes dans ma bibli depuis un bon moment!! IL faut vraiment que je les lise!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bookenstock.blogspot.com/
Lisalor
Langue pendue


Nombre de messages : 1265
Age : 45
Localisation : haute-loire
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Abarat- Clive Barker (à partir 14/15 ans)   Ven 24 Juil 2009 - 16:51

Mon avis : Candy Quakenbush ne supporte plus son professeur de Français au cours d'une dispute, elle quitte l'école. Une force mystérieuse l'éloigne de Chickentown et la plonge dans le royaume des 25 iles d'Abarat.
Elle fait la connaissance de John Canaille une créature à sept têtes (qui parlent toutes en même temps). Il est poursuivi par Mendelson Morphe un des lieutenants de Christopher Grangréne qui veut faire regner les ténébres sur le royaume d'Abarat. Candy avec l'aide de Canaille se sauve en appelant la mer d'Izabella, la voila plongée dans le monde merveilleux des 25 iles d'Abarat peuplées de sautilleurs, de dragons et de créatures plus étranges les unes que les autres. Candy s'y trouve étrangement à son aise.
J'ai passé un bon moment de lecture, je ne suis pas super fan quelque fois j'ai du mal à accorché quand c'est trop fantastique ... mais j'ai bien aimé l'aventure de cette jeune fille mais le livre nous laisse sur notre faim donc il faut avoir les deux livres pour pourvoir mettre un terme à l'histoire.
8/10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lisalor.loulou.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Abarat- Clive Barker (à partir 14/15 ans)   Aujourd'hui à 21:00

Revenir en haut Aller en bas
 
Abarat- Clive Barker (à partir 14/15 ans)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Fy] Abarat - Clive Barker
» Clive Barker - Abarat
» [Clive barker] Abarat tome 1
» ABARAT (Tome 2) JOURS DE LUMIÈRE, NUITS DE GUERRE de Clive Barker
» Clive Barker

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion livres :: Livres :: Livres pour enfants et ados-
Sauter vers: