Passion livres

Pour les amoureux de la lecture
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Avant d'aller dormir de Steve J. Watson (Sonatine)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fredo
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 167
Date d'inscription : 12/03/2010

MessageSujet: Avant d'aller dormir de Steve J. Watson (Sonatine)   Jeu 5 Mai 2011 - 20:01



À la suite d’un accident survenu une vingtaine d’années plus tôt, Christine est aujourd’hui affectée d’un cas très rare d’amnésie : chaque matin : elle se réveille en croyant être une jeune femme célibataire ayant la vie devant elle, avant de découvrir qu’elle a en fait 47 ans et qu’elle est mariée depuis vingt ans.

Son dernier espoir réside dans son nouveau médecin. Ed Nash. Celui-ci lui a conseillé de tenir un journal intime afin qu’elle puisse se souvenir de ce qui lui arrive au quotidien et ainsi reconstituer peu à peu son existence.

Quand elle commence à constater de curieuses incohérences entre son journal, ce que lui dit son entourage et ses rares souvenirs, Chritine est loin de se douter dans quelle engrenage elle va basculer.

Très vite, elle va devoir remettre en question ses rares certitudes afin de faire la vérité sur son passé... et sur son présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.4decouv.com
Fredo
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 167
Date d'inscription : 12/03/2010

MessageSujet: Re: Avant d'aller dormir de Steve J. Watson (Sonatine)   Jeu 5 Mai 2011 - 20:01

Un secret est un des nombreux passagers clandestin qui se blottit parmi nos souvenirs.

Qu'est-ce qu'une vie, si ce n'est une succession de souvenirs. Souvenirs que l'on peut lier à des expériences. Que se passe-t-il quand cette faculté de lier les souvenirs fait défaut ? Quand ce que vous avez fait la veille ne peut plus être lié à votre expérience puisque vous ne pouvez pas vous en souvenir ? Quel est le point commun entre un secret et un souvenir ?

secret --> caché --> clandestin --> enfermé --> furtif --> intime --> souvenir <-- intime <-- furtif <-- enfermé <-- clandestin <-- caché <-- secret

Sur ses bases nous allons découvrir dans Avant d'aller dormir que le pire pour l’héroïne, Christine, peut autant se cacher dans ce qu'elle va découvrir de son passé via son cahier que dans ce que le présent et le proche futur lui réserve ...

Avec ce carnet qui va lui servir de guide, elle va enquêter sur son propre passé, sur sa propre vie. Sa personnalité prend corps au fil des pages qu'elle tourne. À la fois en tant qu'individu et en tant que personnage de fiction. Ce support lui permet de verbaliser le savoir qu'elle engrange au fur et à mesure. C'est le livre dans le livre. Puisque c'est aussi de cette manière que le lecteur découvre la personnalité de Christine. C'est comme cela qu'il va avoir de l'empathie pour elle. Qu'ils s'incarnent même. Personnage et lecteur.

L'auteur part d'une base assez intéressante. En règle générale, dans un roman, un écrivain va utiliser à un moment donné un levier qui rafraichit la mémoire de son lecteur. Il va trouver une astuce narrative pour pouvoir introduire ce passage dans son histoire. Steve Watson va consacrer la totalité de son roman à jouer avec ce processus. Il va doublement y travailler puisqu'en rafraichissant la mémoire de son lecteur, il en fait de même avec son personnage. Comme l’héroïne, vous aller lire et poser le livre. Vous allez vous replonger dans sa lecture et reprendre l'histoire où vous l'aviez laissé. Vous allez de nouveau actionner la machine à souvenirs et à secrets.

Un roman nait véritablement quand il grandi peu à peu dans l'imagination de son lecteur. Ce sont les confidences successives que vous révèlent un romancier qui vont vous aider à construire les souvenirs que vous allez engranger de la première à la dernière page.

Chacune des phases oubli/souvenir/oubli sont autant de cycles que de doubles de l’héroïne. Le concept du jour sans fin qui se répète à l'infinie. D'autres vies, d'autres expériences, qui ne sont liés entre elles que part le souvenir, que par le cahier, donc. Comme si ces vies alternatives représentées une autre facette de ce qu'elle est actuellement. Sa perte de mémoire la prive de racines. Et c'est avec les mots qu'elle inscrit jour après jour dans son carnet, qu'elle va pouvoir s'encrer de nouveau dans la réalité. Et donc quitter peu à peu « sa » réalité.

C'est ce qui est fascinant dans ce livre. Steve J. Watson joue autant avec sa création qu'avec son lecteur. Les codes de l'écriture se mêlent aux éléments de son intrigue. L'outil de l'écrivain devient celui de son personnage. Comme dans l'Homme qui disparaît de Jeffery Deaver, quand ce dernier utilise la prestidigitation pour « armer » l'ennemi qui affronte ses personnages récurrents et pour balader son lecteur. Le romancier devenant à son tour prestidigitateur.

L’héroïne est lectrice de sa propre vie. Elle est également la narratrice de cette histoire. À la fois actrice et spectatrice. À la fois celle qui crée ses souvenirs et celle qui les détruits la nuit venue. Elle est quotidiennement son pire ennemi. Sauf quand elle commence à se poser des questions...

Je suis content d'avoir eu l'occasion de relire une traduction de Sophie Aslanides, qui n'est certainement pas étrangère à la qualité des rouages de cet belle mécanique qu'est le roman de Steve Watson.

Steve J. Watson n'est pas le premier à jouer sur le thème de la perte de la mémoire. Au cinéma, pour n'en citer que deux, il y a eu Memento de Christopher Nolan et Troubles de Wolfgang Petersen. En littérature, impossible de ne pas citer Hématome de Maud Mayeras, La Mémoire Fantôme de Franck Thilliez et plus récemment Enquête sur la disparition d'Emilie Brunet par Antoine Bello (que je n'ai pas encore lu).
Et pour le côté « répétitif », je vous conseille le film Un jour sans fin de Harold Ramis et les roman Replay de Ken Grimwood et L'anneau de Moebius de Franck Thilliez.

En ce qui concerne la conclusion de ce roman, je suis resté un peu sonné. D'un côté par les révélations assez surprenante que l'on découvre en même temps que l’héroïne. Et de l'autre par l'étrange sensation de « déjà lu ». J'évoque rarement des éléments de l'intrigue dans les chroniques que je publie mais je vais un peu empiéter sur cette règle pour donner mes impressions durant la lecture des dernières pages du livre. Je vous invite donc à ne pas lire ce qui va suivre, si vous ne voulez pas être influencé par ce que je vais aborder.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.4decouv.com
laura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 8018
Age : 44
Localisation : Région Parisienne YVELINES
Date d'inscription : 16/03/2005

MessageSujet: Re: Avant d'aller dormir de Steve J. Watson (Sonatine)   Ven 6 Mai 2011 - 11:00

Très tentant celui-ci !

_________________
mon petit blog sans prétention http://lire-lire-lire.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lire-lire-lire.over-blog.com
Lisalor
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1265
Age : 46
Localisation : haute-loire
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Avant d'aller dormir de Steve J. Watson (Sonatine)   Mar 14 Juin 2011 - 19:41

Mon avis : "Avant d'aller dormir" est le thriller psychologique à ne pas lire avant d'aller dormir sous peine de vous demander comment sera demain. Je pense que ce livre est un véritable cauchemar ; dans quel état seriez vous si tous les matins vous vous réveilliez au côté d'un inconnu qui prétend être votre mari !!!

Chris est une jeune femme qui à la suite d'un acccident souffre d'amnésie. Tous les matins, elle se réveille en pensant qu'elle est, soit une jeune fille soit une jeune femme mais devant le miroir c'est la stupéfaction elle a 47 ans !! elle ne se reconnaît pas. Ben, son mari est pour elle un inconnu., comme la maison où elle habite et les photos punaisées dans la salle de bain à côté du miroir. C'est vraiment terrifiant mais le constat est là, elle ne se rappelle plus rien et c'est le même scénario tous les matins à son réveil.
Sa rencontre avec le docteur Ed Nash va bouleverser sa vie et l'amener à recoller tous les morceaux du puzzle.

Un récit écrit sous la forme d'un journal intime ; tous les matins Chris griffonne les événements de sa journée pour pouvoir les relire le lendemain, mais le plus dur c'est de lire tous les jours sur la première page : NE PAS FAIRE CONFIANCE A BEN
Au fur et à mesure, l'auteur lâche des indices, on y retrouve des différences, des non-dits et on ne sait plus à qui faire confiance, qui dit la vérité et qui ment. Pourtant ce livre est presque un huis clos car l'histoire tourne autour de quatre personnes donc on finit pas suspecter tout le monde de raconter des mensonges car il faut bien dire que plus Chris écrit dans son journal plus les histoires des uns et des autres sont dissemblables et il y a forcement quelqu'un qui ne veut pas qu'elle retrouve la mémoire !!! Une véritable psychose s'installe.
Chris va mener une véritable enquête et on va la suivre et apprendre les événements en même temps qu'elle et comprendre aisément ses crises d'hystérie.

La fin du roman est un véritable feu d'artifice avec les flashs de mémoire qui reviennent, la tension monte et l'on comprend qu'il est facile de distiller lentement le venin dans l'esprit d'une personne.

Un livre très bien écrit pourtant je me demandais vraiment si j'allais arriver à le lire jusqu'au bout car la seule chose que je peux reprocher à ce thriller, c'est le manque d'action, c'est quand même un peu lent mais cela donne au livre un sentiment de lourdeur, d'étouffement. Un procédé infaillible pour mettre le lecteur dans l'angoisse.

Un très bon thriller psychologique ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lisalor.loulou.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Avant d'aller dormir de Steve J. Watson (Sonatine)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Avant d'aller dormir de Steve J. Watson (Sonatine)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» AVANT D'ALLER DORMIR de S. J. Watson
» SJ Watson / Avant d'aller dormir (roman et adaptation).
» [Watson, S.J.] Avant d'aller dormir
» Dernier clic avant d'aller dormir
» [Melissa Panarello] 100 coups de brosse avant d'aller dormir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion livres :: Livres :: Polars/Thrillers-
Sauter vers: