Passion livres

Pour les amoureux de la lecture
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La mort au crépuscule de William Gay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La mort au crépuscule de William Gay   Mar 18 Mai 2010 - 11:29



LA MORT AU CREPUSCULE :
Kenneth Tyler, 17 ans, court pour sa vie dans la forêt maléfique du Harrikin. Franchit des ravines profondes sous la pluie et affronte l'obscurité terrifiante peuplée de fermes abandonnées, d'étranges sorcières et des silhouettes rouillées de machines agricoles à l'abandon. Au fond de sa poche, des photos qui témoignent de la fantaisie perverse et démente avec laquelle Fenton le croque-mort dispose pour leur dernier séjour les corps qu'on lui confie. A ses trousses, Sutter, le tueur démoniaque chargé par Fenton de récupérer les photos...


**Le récit s'ouvre sur une ambiance glauque : sur la base d'un soupçon concernant l'ensevelissement de leur père, un frère et une soeur profanent des tombes. Ils découvrent que le croque-mort du coin met en scène les défunts dans des positions et gestes à caractère sexuel. Ils découvrent également dans la mallette volée au croque-mort une série de photo le mettant en scène avec des cadavres (le pourquoi, on n'en saura rien. Esprit pervers ? envie de profaner les morts ? simple méchanceté ?). De là à ce que le frère et la soeur se muent en maîtres chanteurs, il n'y a qu'un pas qu'ils franchissent bien vite. Ensuite s'enchaînent les évènements, avec course-poursuite d'un tueur à gage aux trousses des deux jeunes gens.
La première partie du livre se lit d'une traite : la vie dans un petit bled perdu des Etats-Unis est bien retranscrite, les personnages sont bien décrits avec leurs motivations (sauf pour le croque-mort, j'aurais aimé savoir le "pourquoi" de ses pratiques). L'ambiance d'une certaine désolation est bien palpable dans le récit.
La deuxième partie est longue. La course-poursuite en forêt (sensée être "maléfique") n'en fini plus et j'avoue que j'ai eu du mal à arriver au bout du livre.
Dommage, car toute la première partie était très bien écrite.
J'ai également été surprise par le fait qu'il y a beaucoup de dialogues dans ce récit, mais jamais signalés comme tels. Pas de tiret, c'est découpé en chapitres.


Note : 1.5/3
Revenir en haut Aller en bas
laura
Langue pendue


Nombre de messages : 8018
Age : 43
Localisation : Région Parisienne YVELINES
Date d'inscription : 16/03/2005

MessageSujet: Re: La mort au crépuscule de William Gay   Mer 19 Mai 2010 - 11:27

Il ne me tente pas du tout celui-ci !

_________________
mon petit blog sans prétention http://lire-lire-lire.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lire-lire-lire.over-blog.com
Lisalor
Langue pendue


Nombre de messages : 1265
Age : 45
Localisation : haute-loire
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: La mort au crépuscule de William Gay   Jeu 27 Mai 2010 - 19:53

Mon avis : "La mort au crépuscule" nous entraine dans un monde dominé par le mal et la folie : un croque mort qui joue avec les cadavres qui lui sont confiés, un fou furieux, Sutter, qui ne pense qu'à tuer, une police qui ferme les yeux, des habitants qui ne veulent rien voir par peur des représailles.

Sutter terrorise toute la communauté et Tyler n'a aucune idée des conséquences lorsqu'il s'en prend à lui.

La 1er partie est sublime, concise, bien écrite. La 2éme partie dans le Harrikin m'a paru un peu longue mais la course poursuite est hallucinante et on angoisse pour Tyler qui ne rencontre que des dégénérés, des déments, des pervers.

La critique a été unanime et je dois dire que William Gay mérite bien des compliments pour ce conte gothique, noir et très prenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lisalor.loulou.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La mort au crépuscule de William Gay   Aujourd'hui à 21:20

Revenir en haut Aller en bas
 
La mort au crépuscule de William Gay
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Undertaker serait mort !!!!
» L'homme mort dans le radeau B confondu avec Jack
» Biographie de William Murdoch
» William Styron.
» Death Weekend/The House by the Lake (1976, William Fruet)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion livres :: Livres :: Polars/Thrillers-
Sauter vers: