Passion livres

Pour les amoureux de la lecture
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les frères de la côte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
novi
Nouveau


Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 15/01/2009

MessageSujet: Les frères de la côte   Dim 20 Sep 2009 - 22:37

Ami lecteur,

Lassé des polars dits à intrigue, gavé par les films Tartuffe de Tarentino, mais impressionné par le dernier Audiard.

Prêt pour l’embarquement immédiat alors ? Direction St Tropez où les frères de la côte t’invitent à passer une saison dans l’enfer des marchés forains et le stupre de la nuit des milliardaires.

Réserve dès aujourd’hui, ton billet chez Thebookedition, le charter de l’édition underground, pour un polar de 249 pages, authentique et subversif, jubilatoire et délicieusement immoral.

Oublie enfin la classe tourisme du polar contemporain pour demander avec ferveur, le label « grand banditisme » sur ton visa de lecteur affranchi. Tu ne nous en voudras pas de t’avoir taxé avec la classe, qui convient, ce malheureux billet de 15 euros en échange d’un casse d’un million de dollars, suivi d’un de ces Rip Deal mystérieux qui défraie parfois la chronique.

Les frères de la côte…un polar de Christian Gouy, publié chez Thebookeditions.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
novi
Nouveau


Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 15/01/2009

MessageSujet: Re: Les frères de la côte   Dim 20 Sep 2009 - 22:39

Rien de tel qu'un avis de lectrice, parce que nous diffusons sur le web et nulle part ailleurs :


Les frères de la côte -
Christian Gouy - 2009

Avec en toile de fond, un cadre idyllique tape-à-l’oeil de cartes postales, la Côte d’Azur, le village mythique de Saint Trop, le monde de la jet-set, des stars, du strass et des paillettes, les marchés pittoresques, les plages pour nudistes, la plume de Christian Gouy - on pourrait presque dire "la caméra" car ce polar est un véritable film avec ses plans et ses cadrages originaux sur fond de pétarades, de rixes et de musique endiablée –, épingle l’univers de violence du monde des itinérants, des marginaux, des forains. Ses deux (anti)-héros, protagonistes de cette fresque picaresque, Ludo et Alex Monte, vendeurs itinérants, ont quitté Nantes avec famille et enfants pour tenter leur chance dans cette ruée vers l'or des temps modernes. Bien vite, ils vont prendre conscience des aléas et des turpitudes des marchés de la côte: même si d’aventure on arrive à ferrer le gros chaland, il faut se battre, afin de pouvoir planter son stand le plus près possible du pactole. Pour faire fortune, les marchés ne vont pas suffire. Il va donc falloir se mettre en quête d’un "gros coup" ! Et vite, car il ne faut pas perdre une minute : ils n’ont que deux mois pour dégoter le pigeon milliardaire à plumer, deux mois à écumer les bars, les discothèques, s’infiltrer dans les fêtes.
Aussitôt décidé, aussitôt fait : nos prédateurs enfilent leur tenue de scène, arborent chemises blanches, pantalons battle-dress, Rolex, pour s’introduire là où il faut - "car à St Tropez, c’est l’habit qui fait le moine" – et les voilà à l’affût de proies estivales. La "bonne occase" ne va pas tarder à se présenter en la personne de Pierre Alexandre, un fils à papa et ses potes, qui s’est mouillé dans l’achat de la Ferrari rouge qui les a conduits à Saint Trop. Et de fil en aiguille, le puzzle se met en place - fiat lux ! -: l’idée jaillit : celle d’un casse mirifique sur le yacht d’un milliardaire libanais. Mais prendre d’assaut un bateau, ça se prépare. Sur terre, dans les airs et dans l’eau ! Jésus, un homme qui n’a pas froid aux yeux, qui boxe et sait nager – marcher sur l’eau, c’est le rayon de Jésus, n’est-ce pas ? -, se joint à eux, et un entraînement intensif commence : ULM pour surveiller le bateau, entraînement aquatique, jogging, et avant tout apprendre à gérer l’éventuelle panique. La date prévue est la veille du 15 août, "bordel total où tous sont défoncés, et les flics débordés"… Et puis la date fatidique arrive. Le casse de l’été a lieu entraînant un rebondissement imprévu…

Polar atypique, truculent, grinçant, ironique, au style âpre comme l’univers impitoyable des nomades qu’il dépeint, qui déroule son intrigue avec une lenteur étudiée, des truands roublards, hauts en couleur, des êtres vivants, pétris de chair et d’os, superbement campés avec leurs problèmes si profondément humains qu’on finit par être littéralement enchaîné à leurs nombreuses péripéties, et même par les trouver sympathiques. On ne mesure pas en commençant ce roman combien on va s’attacher à ces personnages qui, loin d’être des enfants de chœur, ne connaissent souvent que les coups, voire la gâchette pour solutionner leurs problèmes. On ne soupçonne pas l’émotion qui va nous gagner vers la fin de l’aventure. Car l’auteur, sans s’engluer dans le marais glauque de la psychologie de bas étage, réussit bel et bien l’exploit, de nous mettre du côté des "méchants" en nous ouvrant – sans manichéisme primaire - cet univers cruel et souvent méconnu des itinérants, dont il détient la clef. Son livre est le récit de quelqu’un qui connaît, on pourrait presque dire qui a vécu parmi les gens dont il nous narre les "hauts faits". La force de Christian Gouy est de nous captiver en tant que romancier tout en "disant" une réalité sociale, trop peu connue, du monde d’aujourd’hui, et il sait de quoi il parle ! Un monde interlope de la délinquance et du bandititisme parallèle au nôtre, avec ses propres lois, sa brutalité et sa misère. A côté de nous : et c’est peut-être cette proximité qui le rend si terrifiant !
Un polar noir, déroutant, bien de chez nous, qui évite l’écueil des stéréotypes propres aux productions anglo-saxonnes et Cie. Une approche atypique du monde du polar qui confirme un auteur à suivre de près !
Edmonde Vergnes-Permingeat
Chronique littéraire du journal drômois "Le Crestois".
http://www.le-crestois.fr/index.php?opt ... &Itemid=45[url][/url]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laura
Langue pendue


Nombre de messages : 8018
Age : 43
Localisation : Région Parisienne YVELINES
Date d'inscription : 16/03/2005

MessageSujet: Re: Les frères de la côte   Dim 20 Sep 2009 - 22:39

Si je ne me trompe pas ce n'est pas ton 1er coup de pub ici ??

Je ne sais pas ce que vous avez tous en ce moment à faire de la pub ici... c'est usant !

_________________
mon petit blog sans prétention http://lire-lire-lire.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lire-lire-lire.over-blog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les frères de la côte   Aujourd'hui à 7:39

Revenir en haut Aller en bas
 
Les frères de la côte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Temps X / Rayons X : les frères Bogdavov
» decor frères d'armes
» [Arnaud, Claude] Qu'as-tu fait de tes frères?
» Verne Jules - Les frères Kip
» Les trois frères en animation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion livres :: Livres :: Polars/Thrillers-
Sauter vers: